Trek dans le parc des Annapurnas

Réveil à 5h, on retrouve notre guide à Kathmandu et on embarque dans le bus direction Pokhara.

Le trajet en deux chiffres: 209 km, 8h.

A Pokhara une jeep nous attend pour nous amener à l’hôtel pour déposer nos sacs et on repart directement. Encore une heure de jeep et on peut attaquer le trek (pour le premier jour, seulement 1h de marche car la nuit tombait). On s’arrête donc dans un lodge.

Mon lit pour la première nuit (je tiens à préciser que les draps ne sont pas à moi!)

L’objectif du trek est d’atteindre Poon Hill, un petit « sommet » de 3200m (on partait de 1060m) et d’observer, si le temps le permet, le lever de soleil sur l’Annapurna. Le trek n’est pas difficile en soi, mais on a fait en deux jours (plus une heure de la première journée) ce qui se fait normalement en minimum 3 jours…et en particulier notre deuxième de journée se fait normalement en deux jours en deux fois 4h…et on l’a fait en une journée en 7h…autant dire que ça a été difficile, surtout au niveau du souffle.

Ce qui ne facilite pas les choses c’est que sur une bonne partie du chemin, on grimpe par des marches assez raides. C’était vraiment dur à monter…et douloureux à descendre…on a tous eu des courbatures pendant une semaine après le trek.

Les marches, comme on va en voir (et grimper!) des milliers.Balançoires en bambou

J’avais beau le plaindre, j’étais bien content de pouvoir manger de la viande (et des oeufs) dans les lodges.

Après 7h de marche (et de marches), il est enfin temps de s’arrêter pour dormir à Ghorepani, 2870m, dans ce refuge.

La salle de restaurant, chauffée, quel plaisir! Et en plus c’est très bon!

La nuit est longue, malgré le réveil à 5h car, épuisés, on est tous au lit à 20h et endormis à 21h. Départ, lampe frontale vissée sur le front, à 5h40. Il reste encore plus de 400m de dénivelé à faire en 45min. Le ciel étoilé est vraiment magnifique…et au moins pas de risque de pollution lumineuse.

Malgré la fatigue de la veille et du réveil un peu difficile, le spectacle vaut vraiment le coup!

On ne pourra pas dire que je n’y étais pas! 

Tout à gauche de l’image, l’Annapurna I, 8091m. C’est le 10ème sommet le plus haut du monde, et le 1er des 14 sommets de plus de 8000 mètres à avoir été vaincu, le 3 juin 1950 par le français Maurice Herzog. A sa droite, l’Annapurna South, 7219m (même si sur l’image il paraît plus haut)

Le Dhaulagiri, 8167m et 7ème sommet le plus haut du monde.

Quand même, ça valait le coup d’en baver la veille… !!

A nouveau le Dhaulagiri

Les rizières

Il ne faut pas avoir le vertige

Les porteurs, qui portent chacun près de 50kg sur le dos.

Le Machapuchare, ou fish-tail, 6993m, vu depuis Pokhara.

Advertisements
Cette entrée a été publiée le 26 novembre 2012 à 1402 13. Elle est classée dans Népal et taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

3 réflexions sur “Trek dans le parc des Annapurnas

  1. Le , COLOM a dit:

    Bravo les voyageurs, c’est super de vous suivre en images ! Vous êtes plus courageux et plus dégourdis que nous pour le blog… Très bon voyage. Du coup, maintenant, on attend la suite !

  2. Pingback: Survol de l’Himalaya « Escales Photographiques: Voyages et Photos

  3. 🙂 tu me donnes tellement envie de partir en voyage dans les montagnes 🙂 merci pour ces beaux clichés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :